nba直播视频直播勇士| nba生涯总得分排行榜| 港珠澳大桥| 从小美| 跨考| 云梦| 今年春节假期高速| 排球直播上海vs江苏| 策略| 攀枝花矮塔斜拉桥最新动态| 落实中纪委二次全会精神| 万家文化茅侃侃| 工作督导要求| 文化产业影视| 19届中纪委一次全会| 合肥火车站近日停运| 证券投资的资金管理| 怪物猎人世界预下载| 2017年中国旅游宣传| 中国经济放慢| 工商银行预约买纪念币| 靳东在| 三万分的球员| 易烊千玺入驻杜莎夫人蜡像馆| 年度游戏2017排行| 青河| 维吾尔族| 旅游青蛙教程| 世界500强中国企业| 16位教师5年多爱心接力| 重庆北站到重庆沙坪坝| 京东拍卖的延迟| 行政机关| 用公积金贷款提取公积金| 2017年浙江的经济总量| 广东省国考各职位最低面试分数线| 绥化| 景岚我站在桥上看风景| 五军对决中会五军不包括哪个| 绝地求生1月25更新| 怎样办理银行预约纪念币| 贵阳北站| dnf2017年春节礼包内容| 投资于中小创的基金| 情路| nba火箭vs独行侠| 天水| 卡的手机怎么办| 没邀请奥巴马| 中国高铁起火| 新财富杂志|江西省发改委|江阴市人民医院 红牛品牌现状| 钟楚曦| 微粒贷是什么| 京天利二审判决| 渝贵铁路上的川江号子| 巨野| 声临其境| 央行和移动新规| 仁化| 遥感三十号04组卫星| 苹果公司库克回应上海消保委| 文安| 共享单车出过什么问题| 五军对决错误的精神| 面试问题| 联赛北京女排对阵辽宁| 农村电子商务的业务| 光伏空调美国| 楚留香捏脸吗| 瑞士政府| 无问西东被禁| 很多可猜一成语是什么成语是什么成语| 造价| 天猫物流合作伙伴| 国际| 如何提高城市精细化管理水平| 锦屏| 银监会金融乱象治理| 黎平| 6岁男童走失| 岢岚| 春节套能赠送吗| 替补名单| 贯彻落实安全生产的| 最高法| 橘子皮秒开指纹锁| g281高铁着火了| 湖北省国考面试分数线| 旅行蛙怎么获得四叶草| 海宁| 考上公务员的素质| 普法| 江苏在全省发展大会上的讲话| 电影| 警察发现逃犯| 手游楚留香攻略| 烟花燃放| 军人坐火车被没做| 党支部支部召开组织生活会| 天眼| 杭州下大雪了吗| 第一届公司股东会决议| 中介| 侯马| 汉化青蛙攻略| 对进口光伏产品和大型洗衣机| 站在| 体系与管理提升| 天津住房公积金多吗| 加快建设新农村| 互联网大数据| 中国大陆与台湾的军事| 小程序微信公众平台登录| 1月大学活动| 发生火灾| 利津| 美元对期货市场影响| 中国优先和美国优先| msci中国a股指数变化| 中国财经| 丁青| 奇迹宠物组合| 关晓彤浴后素颜自拍| 怼办事群众称你不是人民| 京东上怎么店铺| 日本气象厅火山| 公安| 新党员| 体验生活| 离岸| 电信| 种族| 美元跌| 地铁| 初遇| 小产权| 气温| 婚礼| 广州| 分期购物| 郎平| 学习十九大学习十九大精神计划| 关于互联网大数据| 山西省公务员考试面试分数线| 娱乐| 文化部贪玩蓝月| 合肥停运火车车次| 在岸人民币与离岸人民币区别| 北京市文联慰问| 注胶皮皮虾视频传遍山东 青岛网友看后笑哭了| 宁夏第十二届“乡村青年文化节”在平罗县启动
french.xinhuanet.com
 

Des scientifiques chinois réalisent une grande percée dans l'informatique quantique

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2018-02-22 à 18:22
标签:照样飞 中国科学院化学研究所 语言学院


(Xinhua/Jin Liwang)

SHANGHAI, 3 mai (Xinhua) -- Des scientifiques chinois ont construit le premier calculateur quantique au monde capable de dépasser les premiers ordinateurs classiques, ouvrant ainsi la voie à la suprématie des ordinateurs quantiques sur les machines classiques.

Des scientifiques chinois ont annoncé cette percée mercredi lors d'une conférence de presse organisée à l'Institut des études avancées de Shanghai, relevant de l'Université des sciences et technologies de Chine (USTC).

Ils sont convaincus que l'informatique quantique peut écraser dans une certaine mesure la capacité de traitement des superordinateurs d'aujourd'hui. Selon une analogie, l'informatique quantique, c'est comme être capable de lire tous les livres dans une bibliothèque en même temps, alors que l'informatique conventionnelle serait de lire ces livres l'un après l'autre.

L'éminent physicien quantique Pan Jianwei, membre de l'Académie des sciences de Chine, a indiqué que l'informatique quantique exploitait le principe de superposition quantique fondamentale permettant à la fois le calcul parallèle ultra-rapide et les capacités de simulation.

En raison de l'énorme potentiel de l'informatique quantique, l'Europe et les Etats-Unis collaborent activement en la matière. Des entreprises du secteur des hautes technologies, telles que Google, Microsoft et IBM, ont également montré leur grand intérêt par rapport à la recherche sur l'informatique quantique.

L'équipe de recherche dirigée par M. Pan est en train d'explorer trois voies techniques : les systèmes basés sur des photons uniques, des atomes ultra-froids et des circuits supraconducteurs.

Récemment, Pan Jianwei et ses collègues, à savoir Lu Chaoyang et Zhu Xiaobo, professeurs à l'USTC, ainsi que Wang Haohua, professeur à l'Université du Zhejiang, ont créé deux records internationaux sur le contr?le quantique du nombre maximal de bits quantiques (ou qubits) photoniques enchevêtrés et de qubits supraconducteurs enchevêtrés.

Selon M. Pan, les calculateurs quantiques peuvent, en principe, résoudre certains problèmes plus rapidement que les ordinateurs classiques. Malgré les progrès substantiels de ces deux dernières décennies, la construction de machines quantiques capables de surpasser les ordinateurs classiques dans certaines taches spécifiques reste un défi.

Dans la quête de cette suprématie quantique, l'échantillonnage de bosons, un modèle de calculateur quantique intermédiaire, a beaucoup attiré l'attention, car il nécessite moins de ressources physiques que la construction d'ordinateurs quantiques universels, a expliqué M. Pan.

L'année dernière, MM. Pan et Lu ont développé la meilleure source au monde de photons uniques basée sur des points quantiques à semiconducteurs. Ils utilisent aujourd'hui cette source de photons uniques hautement performante et un circuit photonique électroniquement programmable pour construire un prototype d'ordinateur quantique multiphotons afin d'effectuer la tache d'échantillonnage des bosons.

Selon les résultats des tests, le taux d'échantillonnage de cette machine est au moins 24.000 fois plus rapide que celui de ses équivalents internationaux.

De plus, la machine est 10 à 100 fois plus rapide que le premier ordinateur électronique, ENIAC, et le premier ordinateur à transistors, TRADIC, dans l'exécution de l'algorithme classique.

Il s'agit du premier ordinateur quantique basé sur les photons uniques à dépasser les premiers ordinateurs classiques. Cette réussite a été publiée en ligne dans le numéro de cette semaine de Nature Photonics.

Dans le système de circuit quantique supraconducteur, une équipe de recherche conjointe de Google, de la Nasa et de l'Université de Californie à Santa Barbara, a annoncé une manipulation de haute précision de 9 qubits supraconducteurs en 2015.

Aujourd'hui, l'équipe de Pan Jianwei, Zhu Xiaobo et Wang Haohua a battu ce record. Elle a développé de manière indépendante un circuit quantique supraconducteur contenant 10 qubits supraconducteurs et a réussi à enchevêtrer les 10 qubits lors d'une opération quantique globale.

Des scientifiques chinois ambitionnent de réaliser une manipulation de 20 photons enchevêtrés d'ici la fin de cette année et tentera de concevoir et de manipuler 20 qubits supraconducteurs. Ils envisagent également de lancer une plate-forme d'informatique quantique en nuage d'ici fin 2017.

(contact du rédacteur : xinhuafr@xinhua.org)

   1 2 3   

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
Interdiction estivale de pêche dans la province du Shandong
Interdiction estivale de pêche dans la province du Shandong
Chine : Festival des jumeaux au Yunnan
Chine : Festival des jumeaux au Yunnan
Chine : un nouveau pont ouvert à la circulation dans le sud
Chine : un nouveau pont ouvert à la circulation dans le sud
Nouvelles photos de Yang Mi
Nouvelles photos de Yang Mi
Défilé d'enfants mannequins à Fuzhou
Défilé d'enfants mannequins à Fuzhou
Chine : acrobatie aérienne à Zhengzhou
Chine : acrobatie aérienne à Zhengzhou
Chine : achèvement de l'arc du pont de Luohe
Chine : achèvement de l'arc du pont de Luohe
Chine : cueillette du thé au Guizhou
Chine : cueillette du thé au Guizhou
Retour en haut de la page

Des scientifiques chinois réalisent une grande percée dans l'informatique quantique

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-02-22 à 18:22


(Xinhua/Jin Liwang)

SHANGHAI, 3 mai (Xinhua) -- Des scientifiques chinois ont construit le premier calculateur quantique au monde capable de dépasser les premiers ordinateurs classiques, ouvrant ainsi la voie à la suprématie des ordinateurs quantiques sur les machines classiques.

Des scientifiques chinois ont annoncé cette percée mercredi lors d'une conférence de presse organisée à l'Institut des études avancées de Shanghai, relevant de l'Université des sciences et technologies de Chine (USTC).

Ils sont convaincus que l'informatique quantique peut écraser dans une certaine mesure la capacité de traitement des superordinateurs d'aujourd'hui. Selon une analogie, l'informatique quantique, c'est comme être capable de lire tous les livres dans une bibliothèque en même temps, alors que l'informatique conventionnelle serait de lire ces livres l'un après l'autre.

L'éminent physicien quantique Pan Jianwei, membre de l'Académie des sciences de Chine, a indiqué que l'informatique quantique exploitait le principe de superposition quantique fondamentale permettant à la fois le calcul parallèle ultra-rapide et les capacités de simulation.

En raison de l'énorme potentiel de l'informatique quantique, l'Europe et les Etats-Unis collaborent activement en la matière. Des entreprises du secteur des hautes technologies, telles que Google, Microsoft et IBM, ont également montré leur grand intérêt par rapport à la recherche sur l'informatique quantique.

L'équipe de recherche dirigée par M. Pan est en train d'explorer trois voies techniques : les systèmes basés sur des photons uniques, des atomes ultra-froids et des circuits supraconducteurs.

Récemment, Pan Jianwei et ses collègues, à savoir Lu Chaoyang et Zhu Xiaobo, professeurs à l'USTC, ainsi que Wang Haohua, professeur à l'Université du Zhejiang, ont créé deux records internationaux sur le contr?le quantique du nombre maximal de bits quantiques (ou qubits) photoniques enchevêtrés et de qubits supraconducteurs enchevêtrés.

Selon M. Pan, les calculateurs quantiques peuvent, en principe, résoudre certains problèmes plus rapidement que les ordinateurs classiques. Malgré les progrès substantiels de ces deux dernières décennies, la construction de machines quantiques capables de surpasser les ordinateurs classiques dans certaines taches spécifiques reste un défi.

Dans la quête de cette suprématie quantique, l'échantillonnage de bosons, un modèle de calculateur quantique intermédiaire, a beaucoup attiré l'attention, car il nécessite moins de ressources physiques que la construction d'ordinateurs quantiques universels, a expliqué M. Pan.

L'année dernière, MM. Pan et Lu ont développé la meilleure source au monde de photons uniques basée sur des points quantiques à semiconducteurs. Ils utilisent aujourd'hui cette source de photons uniques hautement performante et un circuit photonique électroniquement programmable pour construire un prototype d'ordinateur quantique multiphotons afin d'effectuer la tache d'échantillonnage des bosons.

Selon les résultats des tests, le taux d'échantillonnage de cette machine est au moins 24.000 fois plus rapide que celui de ses équivalents internationaux.

De plus, la machine est 10 à 100 fois plus rapide que le premier ordinateur électronique, ENIAC, et le premier ordinateur à transistors, TRADIC, dans l'exécution de l'algorithme classique.

Il s'agit du premier ordinateur quantique basé sur les photons uniques à dépasser les premiers ordinateurs classiques. Cette réussite a été publiée en ligne dans le numéro de cette semaine de Nature Photonics.

Dans le système de circuit quantique supraconducteur, une équipe de recherche conjointe de Google, de la Nasa et de l'Université de Californie à Santa Barbara, a annoncé une manipulation de haute précision de 9 qubits supraconducteurs en 2015.

Aujourd'hui, l'équipe de Pan Jianwei, Zhu Xiaobo et Wang Haohua a battu ce record. Elle a développé de manière indépendante un circuit quantique supraconducteur contenant 10 qubits supraconducteurs et a réussi à enchevêtrer les 10 qubits lors d'une opération quantique globale.

Des scientifiques chinois ambitionnent de réaliser une manipulation de 20 photons enchevêtrés d'ici la fin de cette année et tentera de concevoir et de manipuler 20 qubits supraconducteurs. Ils envisagent également de lancer une plate-forme d'informatique quantique en nuage d'ici fin 2017.

(contact du rédacteur : xinhuafr@xinhua.org)

   1 2 3   

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011107421362541611
丰兆 邢家桥 大理道晨光里 辉山街道 衢州
新民场镇 黑除恶专项斗争的通知 南位 婺州公园 宪法修改社论
315货源网 云商官网 桃花源记 中商情报 北票在线